Toggle navigation
TimFaitSonCinema

LE MEURTRE DU COMMANDEUR - LIVRE 1 (Une Idée apparaît) DE HARUKI MURAKAMI

  • Actualité
  • Lecture


Alors que lui et sa femme viennent de se quitter, un peintre qui vit en effectuant des portraits part sur la route japonaise avant de s’installer dans une demeure isolée dans les montagnes, prêtée par un ami qui s’avère être celle où un peintre très célèbre a séjourné. A partir de son arrivée dans cette maison, sa vie ne sera plus jamais la même…

Même si on peut avoir l’impression qu’il sort un nouveau livre par an, puisque les éditeurs français se font un malin plaisir à très souvent rééditer des nouvelles ou d’anciens romans, l’auteur japonais le plus célèbre dans le monde n’avait pas sorti de livre depuis quatre ans, ce qui est à peu près sa moyenne habituelle. Et on a le droit chez nous à deux livres pour le prix d’un (même si, dans les faits, il a fallu en acheter deux !) puisque, contrairement au Japon où ce Meurtre du Commandeur constitue un tout, il a été divisé en deux parties distinctes chez nous [EDIT du 01/02/2019 : fausse information que je corrige grâce à un commentaire de Hélène Morita, traductrice de Murakami, que je remercie et félicite pour son travail : Belfond, l'éditeur français s'est conformé à l'édition japonaise : 2 tomes parus simultanément. Désolé !]. Allez savoir pourquoi ? (même si j’ai ma petite idée sur la question…). Il va donc falloir que je donne un avis sur un livre que j’ai lu à moitié. Mais l’éditeur français l’a voulu ainsi et je me plie donc à l’exercice de bonne grâce…

 

Le résumé que j’ai pu faire de ce livre 1 me semble complètement incomplet et c’est normal car, dans les faits, réussir à raconter rapidement ce qui se passe dans cette première moitié est totalement impossible. Les intrigues s’empilent en effet et les questions,...

  •  Timothée
  •  16.12.2018, 10:00

TOP 5 - WOODY ALLEN

  • Actualité
  • Cinéma-Mes Top 5



Comme les couvertures des hebdomadaires sur les francs-maçons ou les reportages aux informations sur les sujets de philo au bac, le nouveau film de Woody Allen est un véritable marronnier du cinéma. Et je suis (presque) toujours allé les voir, avec parfois l’impression qu’un peu plus de temps passé sur un long métrage n’aurait pas fait de mal...

Voici donc un Top 5 des films de Woody Allen que j’ai préféré au cours de cette période.

1. BLUE JASMINE

Par sa performance impressionnante, Cate Blanchett fait sortir ce long-métrage du lot. Avec ce drame relativement sombre et pessimiste, Woody Allen signe son meilleur film depuis pas mal de temps. Convaincant.

2. VICKY CRISTINA BARCELONA

Là encore, le film est marqué par une performance d’actrice, à savoir celle de Pénélope Cruz. Ce qui est le premier film d’un « Tour d’Europe »...

  •  Timothée
  •  10.12.2018, 18:00

TOP 5 - DANS LES 100 PLUS GRANDS SUCCÈS AU BOX-OFFICE FRANÇAIS

  • Actualité
  • Cinéma-Mes Top 5



Naturellement, le nombre d’entrées au box-office ne doit pas être toujours corrélé à la qualité d’un long métrage. Si j’étais mauvaise langue, je dirais presque que c’est souvent l’inverse. Et pourtant, quelques films m’ont fait démentir ce jugement au cours de ces années.

Voici donc mon top 5 des films qui font partie des cent plus grands succès au box-office français !

1. INTOUCHABLES (3ème : 19 490 688 entrées)

L’une des plus grosses surprises de tous les temps, mais un succès totalement mérité (et que j’avais en partie annoncé après l’avoir vu en avant-première) pour une comédie très drôle et intelligente, portée par deux acteurs au sommet de leur art. Brillant.

2. SKYFALL (89ème : 7 003 902 entrées)

Le plus gros succès en France pour un episode de James Bond et, là encore, c’est assez logique car c’est sans doute le meilleur. Sam Mendes, réalisateur que l’on n’attendait...

  •  Timothée
  •  30.11.2018, 20:00

TOP 5 - FILM MUSICAL

  • Actualité
  • Cinéma-Mes Top 5



La musique a toujours une part énorme dans la réussite d’un long métrage et c’est d’ailleurs parfois quand on ne la remarque pas qu’elle est finalement la plus importante. Mais certains films sont complètement basés autour de la musique, soit parce que c’est le cœur du récit, soit, même parce que certains passages sont chantés. Ça peut parfois être ridicule mais si c’est bien fait, un film musical a nécessairement un charme spécial.

Voici donc un Top 5 des meilleurs films musicaux.

1. LA LA LAND

Presque tout a été dit sur ce que je considère comme un véritable chef d’œuvre, tant dans l’motion qu’il dégage, la maitrise du réalisateur et le talent des comédiens. Et la musique, si importante, est absolument géniale, tant au niveau des chansons que de la bande-son, qui évolue au fil des sentiments des personnages. Etourdissant.

2. WHIPLASH

Encore un film de...

  •  Timothée
  •  23.11.2018, 18:00

TOP 5 - FILM EN NOIR ET BLANC

  • Actualité
  • Cinéma-Mes Top 5



Aujourd’hui, l’immense majorité des longs métrages est tournée en couleurs mais quelques réalisateurs font le choix, pour des raisons différentes d’ailleurs, de revenir aux origines du cinéma en tournant leur œuvre en noir et blanc.

Voici donc un Top 5 des films où ce noir et blanc m’a le plus enthousiasmé. D’ailleurs, je suis plus ici sur la forme que vraiment sur le fond, même si les deux sont rarement complètement dissociables.

1. LE RUBAN BLANC

Pour filmer ce huis clos au sein d’un village allemand du début du Vingtième Siècle, Michael Haneke utilise un noir et blanc qu’il maitrise à la perfection, notamment dans les jeux d’ombres et de lumières. Sublime.

2. THE ARTIST

Film d’époque oblige, le noir et blanc est de rigueur et on peut...

  •  Timothée
  •  17.11.2018, 08:00

TOP 5 - CÉSAR DU MEILLEUR FILM

  • Actualité
  • Cinéma-Mes Top 5



Chaque année, le cinéma français s’auto-récompense et le César le plus attendu (et qui arrive souvent bien après minuit tant la cérémonie dure…) est celui du meilleur film. En plus de de dix ans, il y’en a deux que je n’ai pas vu (Séraphine et Fatima) et, certaines années, ce n’est pas mon favori qui a raflé la mise. Néanmoins la sélection est quand même de qualité !

Voici donc un Top 5 des vainqueurs du César du meilleur film.

1. AMOUR

Emmanuelle Riva et Jean-Louis Trintignant sont extraordinaires dans ce long-métrage à la fois dur et émouvant, d’une beauté exceptionnelle et d’une maitrise formelle de tous les instants. Ce huis-clos n’est jamais étouffant et évite avec talent le pathos. Bouleversant.

2. DES HOMMES ET DES DIEUX

Xavier Beauvois plonge dans...

  •  Timothée
  •  10.11.2018, 09:00

TOP 5 - DOCUMENTAIRE

  • Actualité
  • Cinéma-Mes Top 5



Même si ce n’est pas forcément le genre que je préfère aller voir au cinéma – j’estime, peut-être à tort, que ça ne « mérite » souvent pas le grand écran –, j’en ai quand même visionné une bonne dizaine au fil des années.

Voici donc un Top 5 des documentaires qui m’ont le plus marqué. 

1. LA COUR DE BABEL

Sans doute l’une des plus grosses surprises de toute ma vie au cinéma tant ce long métrage m’a remué pendant longtemps, et même la deuxième fois où je l’ai vu. Il y a un espoir fou et une beauté magique qui ressortent de cette œuvre. Bouleversant.

2. VOYAGE OF TIME - AU FIL DE LA VIE

Faux-documentaire sur l’histoire de la Terre, cette œuvre du génie Terrence Malick vaut pour la qualité de...

  •  Timothée
  •  05.11.2018, 12:00

TOP 5 - PREMIER FILM

  • Actualité
  • Cinéma-Mes Top 5



Aller voir le premier film d’un réalisateur, ça a toujours quelque chose d’excitant car on ne sait pas du tout à quoi s’attendre, et on ignore même si on pourra observer quelque chose de particulier. Mais il peut y avoir une force de la première œuvre qui dépasse tout.
 

C’est le cas dans ce Top 5 des premiers films qui m’ont le plus impressionné.

1. LE FILS DE SAUL

Une claque monumentale. Une œuvre radicale dans sa forme et dans son fond qui nous « offre » le traitement inédit d’un fait plutôt oublié de la Seconde Guerre Mondiale. Le tout avec une maitrise de tous les instants et un acteur principal incroyable. Majeur.

2. LA VIE DES AUTRES

Un long métrage qui m’a marqué par l’incroyable contrôle dans la réalisation, qui...

  •  Timothée
  •  27.10.2018, 08:00

COULEURS DE L'INCENDIE DE PIERRE LEMAITRE

  • Actualité
  • Lecture



Sept ans après la fin de Au revoir là-haut, on retrouve Madeleine, la sœur d’Edouard, lui qui avait fini par se suicider à la suite de ses différentes aventures. Alors qu’elle enterre son père, banquier reconnu dont elle hérite de la fortune et de l’empire familial, un événement brusque et tragique va profondément transformer son existence. Elle va tout faire pour s’en relever, dans un monde qui ne lui fait aucun cadeau.

Il y a un peu plus de trois ans, j'avais franchement été conquis par le livre qui avait obtenu le Prix Goncourt en 2013, à savoir Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre. Je n'ai pas encore pu voir l'adaptation au cinéma d'Albert Dupontel (le film étant sorti la semaine de la naissance de ma fille...) mais j'en ai entendu des sons de cloche très différents, ce qui m'intrigue assez, pour être honnête. Et je ne savais pas non plus que ce livre s’inscrivait dans une trilogie en préparation et dont voici donc le deuxième volet. Personnellement, je ne parlerais pas vraiment de suite puisqu’on ne trouve qu’un seul personnage en commun (Madeleine Péricourt) et son rôle était de plus suffisamment faible dans Au revoir là-haut et l’intrigue se déroule sept ans plus tard. C’est en fait surtout une ambiance que l’on retrouve, celle de la France de l’entre-deux-guerres, même si, là, bien plus que le souvenir d’un premier conflit destructeur à tous les niveaux ou presque, c’est la crise financière et la montée des nationalismes à travers l’Europe qui sont au cœur des préoccupations. Si on change donc de personnages principaux, on peut tout de même dire que Pierre Lemaitre, lui, en a encore sous le coude et nous offre un roman dense, dont on ne voit pas...

  •  Timothée
  •  22.10.2018, 20:00

TOP 5 - CLINT EASTWOOD

  • Actualité
  • Cinéma-Mes Top 5



Comme vous le savez sans aucun doute, Clint Eastwood est le réalisateur pour lequel j’ai le plus d’admiration. Avec Million Dollar Baby, j’estime même qu’il m’a vraiment fait aimer le cinéma. Au cours de ces dix années de critiques, je suis toujours allé voir ses films, souvent en avant-première.

Voici donc un Top 5 qui ne contient que des longs métrages de cette période, évidemment. 

1. LETTRES D'IWO JIMA

Ce long métrage m’a tellement marqué que, aujourd’hui encore, je n’ose pas le regarder de nouveau, de peur d’être déçu. Ce contrepoint à Mémoires de nos Pères est une œuvre magnifique sur le plan formel mais également d’une puissance émotionnelle rare. Immense.

2. GRAN TORINO

Le seul film de la période où il joue le rôle principal, Gran Torino...

  •  Timothée
  •  20.10.2018, 09:00