Toggle navigation
TimFaitSonCinema

COULEURS DE L'INCENDIE DE PIERRE LEMAITRE

  • Actualité
  • Lecture



Sept ans après la fin de Au revoir là-haut, on retrouve Madeleine, la sœur d’Edouard, lui qui avait fini par se suicider à la suite de ses différentes aventures. Alors qu’elle enterre son père, banquier reconnu dont elle hérite de la fortune et de l’empire familial, un événement brusque et tragique va profondément transformer son existence. Elle va tout faire pour s’en relever, dans un monde qui ne lui fait aucun cadeau.

Il y a un peu plus de trois ans, j'avais franchement été conquis par le livre qui avait obtenu le Prix Goncourt en 2013, à savoir Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre. Je n'ai pas encore pu voir l'adaptation au cinéma d'Albert Dupontel (le film étant sorti la semaine de la naissance de ma fille...) mais j'en ai entendu des sons de cloche très différents, ce qui m'intrigue assez, pour être honnête. Et je ne savais pas non plus que ce livre s’inscrivait dans une trilogie en préparation et dont voici donc le deuxième volet. Personnellement, je ne parlerais pas vraiment de suite puisqu’on ne trouve qu’un seul personnage en commun (Madeleine Péricourt) et son rôle était de plus suffisamment faible dans Au revoir là-haut et l’intrigue se déroule sept ans plus tard. C’est en fait surtout une ambiance que l’on retrouve, celle de la France de l’entre-deux-guerres, même si, là, bien plus que le souvenir d’un premier conflit destructeur à tous les niveaux ou presque, c’est la crise financière et la montée des nationalismes à travers l’Europe qui sont au cœur des préoccupations. Si on change donc de personnages principaux, on peut tout de même dire que Pierre Lemaitre, lui, en a encore sous le coude et nous offre un roman dense, dont on ne voit pas...

  •  Timothée
  •  22.10.2018, 20:00

TOP 5 - CLINT EASTWOOD

  • Actualité
  • Cinéma-Mes Top 5



Comme vous le savez sans aucun doute, Clint Eastwood est le réalisateur pour lequel j’ai le plus d’admiration. Avec Million Dollar Baby, j’estime même qu’il m’a vraiment fait aimer le cinéma. Au cours de ces dix années de critiques, je suis toujours allé voir ses films, souvent en avant-première.

Voici donc un Top 5 qui ne contient que des longs métrages de cette période, évidemment. 

1. LETTRES D'IWO JIMA

Ce long métrage m’a tellement marqué que, aujourd’hui encore, je n’ose pas le regarder de nouveau, de peur d’être déçu. Ce contrepoint à Mémoires de nos Pères est une œuvre magnifique sur le plan formel mais également d’une puissance émotionnelle rare. Immense.

2. GRAN TORINO

Le seul film de la période où il joue le rôle principal, Gran Torino...

  •  Timothée
  •  20.10.2018, 09:00

TOP 5 - THRILLER

  • Actualité
  • Cinéma-Mes Top 5



Le
thriller n’est pas un genre forcément facile à définir tant il peut se rapprocher du polar ou du film d’espionnage par moments. Pour moi, un thriller est un film qui utilise le suspense comme principal outil narratif pour tenir le spectateur jusqu’au bout.

C’est donc avec ma propre qualification que sera fait ce Top 5 que voici !

1. LA NUIT NOUS APPARTIENT

Le premier film de James Gray que j’ai pu voir et une claque monumentale. A la fois classique (et classieux) dans sa réalisation et terriblement prenant, ce polar familial est une pure merveille, parfaitement interprété et magnifique jusque dans son dénouement. Splendide.

2. ZODIAC

Une plongée impressionnante dans l’enquête d’un journaliste sur la trace du Zodiac, ce tueur qui a terrorisé...

  •  Timothée
  •  13.10.2018, 09:00

TOP 5 - PIXAR

  • Actualité
  • Cinéma-Mes Top 5



Depuis plus de vingt ans maintenant - et la sortie de
Toy Story -, le studio basé à Emeryville, aux Etats-Unis, s'est imposé comme une référence absolue dans le monde de l'animation. Le nombre de ses succès, à la fois auprès du publique et de la critique, est impressionnant.

Pour moi, ça a longtemps été une "tradition" d'aller voir le Pixar annuel et j'ai rarement été déçu. Voici mon Top 5 !

1. TOY STORY 3

Plus de dix-ans après le deuxième volet, Pixar clôt une trilogie magnifique avec un long-métrage de toute beauté. Visuellement splendide, très drôle par moments, c'est un concentré d'émotions qui culmine dans les cinq dernières minutes, absolument magistrales. Un must.

2. VICE-VERSA

Avec une idée de départ vraiment originale, le studio parvient à offrir...

  •  Timothée
  •  06.10.2018, 09:00

TOP 5 - INTRODUCTION

  • Actualité
  • Cinéma-Mes Top 5



Comme vous le savez, je n’écris plus de critiques des films que je vais voir (et, dans les faits, je suis très peu allé au cinéma depuis le début de l’année 2018). Pour autant, j’ai eu envie de continuer à faire vivre cette base de 790 (plus ou moins longues) critiques en vous proposant chaque semaine un Top 5 des longs métrages que j’ai pu voir par rapport à un thème donné (soit un genre, un réalisateur, la présence d’un acteur,…). A chaque fois, je dirai un petit mot sur chacun des films, en essayant de me baser au maximum sur le souvenir que j’en garde aujourd’hui. Cela signifie que ce n’est pas forcément toujours le film qui a la meilleure note qui sera le mieux « classé ».

N’hésitez pas à me proposer des thèmes qui pourraient vous plaire, je ferai de mon mieux pour y répondre !

A bientôt, pour ce premier Top 5 !

  •  Timothée
  •  28.09.2018, 21:00

TIM FAIT SON CINÉMA EN MODE COUPE DU MONDE 2018 : C'EST FINI

  • Actualité
  • Sport-Coupe du Monde 2018



Ca y est, c'est fini... Après un mois de compétition qui a vu le triomphe de l'équipe de France, il est temps de dire au-revoir à toutes ces sélections, à leurs supporters, à ces matchs plus ou moins épiques, à ces discussions le lendemain avec les amis, à ces articles écrits à pas d'heure pour les publier à temps, à ces rencontres vues dans des conditions plus ou moins compliquées et à ce grand bonheur d'avoir vu Hugo Lloris soulever le plus beau trophée du football sous la tempête moscovite. 

Pour nous, Français, cette Coupe du Monde gardera nécessairement une place à part, puisqu’elle a permis aux Bleus de conquérir une deuxième étoile. Elle aura donc toujours une aura particulière et même si on ne se souvient pas de son déroulement complet, les images des matchs des Bleus ou même quelques flashs (la frappe de Pavard, les accélérations de Mbappé, la célébration d’Umtiti,…) resteront gravés dans nos mémoires. Mais, globalement, je n'ai pas le sentiment d'assister à une très belle compétition de football et je pense que peu de matchs me reviendront en mémoire quand je me remémorerai cette compétition russe. J'ai surtout le sentiment que cette Coupe du Monde s'inscrit tout à fait dans l'évolution du football depuis quelques années. Alors que la possession était autrefois érigée en valeur cardinale, elle est presque devenue un défaut, tant la projection et le contre sont devenues des armes redoutables.

Sur...

  •  Timothée
  •  19.07.2018, 09:00

TFSC EN MODE COUPE DU MONDE 2018 : BILAN GLOBAL - QUELLES ÉQUIPES -TYPE ?

  • Actualité
  • Sport-Coupe du Monde 2018



Déjà trois jours que la Coupe du Monde a pris fin et il est encore temps de tirer les enseignements de cette compétition. Et pour cela, il est toujours amusant de jouer au jeu des équipes-type. Vous trouverez donc mon XI type, avec son équipe de titulaires et celle des remplaçants, ainsi que mon XI des découvertes et celui des déceptions. Cela reste évidemment subjectif et matière à discussion…

LE XI TYPE

Voici les joueurs qui ont le plus marqué cette compétition, que ce soit pour leurs actions défensives, leur présence offensive, leur activité globale ou leur côté décisif. Certains de mes choix pourront évidemment être remis en cause, même si je remarque que mon équipe-type est finalement assez proche de toutes celles que différents médias ont pu désigner ces derniers jours. Vous trouverez également une équipe de « substitution » avec d’autres joueurs qui, selon moi, ont également eu une grande importance lors de cet Euro. Normalement, avec ces vingt-deux joueurs, on a fait le tour des principaux acteurs de cette Coupe du Monde.

Titulaires

Hugo LLORIS (France) :

Evidemment, son énorme boulette en finale va rester comme l’une des images de ce Mondial, même si, fort...

  •  Timothée
  •  18.07.2018, 18:00

TFSC EN MODE COUPE DU MONDE 2018 : BILAN GLOBAL - BLEU(S) ROI(S)

  • Actualité
  • Sport-Coupe du Monde 2018



Alors que l’objectif fixé par la fédération – et il me semblait raisonnable –  était celui des demi-finales, les Bleus ont largement dépassé les attentes en remportant la Coupe du Monde, rien de plus, rien de moins ! C’est un accomplissement exceptionnel pour ces vingt-trois joueurs qui voient-là leurs rêves les plus fous devenir réalité. Car il n’y a pas plus beau pour un footballeur que de remporter la Coupe du Monde. C’est un Graal absolu que rien ne peut surpasser.

Forcément, l’Equipe de France a réussi sa compétition, puisqu’elle est sur le toit du monde pour les quatre prochaines années. Mais il s’agit d’aller un peu plus loin dans le bilan que l’on peut faire des sept matchs disputés pour comprendre ce qui a pu les mener à un titre qui paraissait encore largement improbable il y a un mois. Vous trouverez à la fin de l’article le bilan statistique de chacun des joueurs sur cette compétition ainsi que mon bulletin de notes personnalisé.

UNE MONTÉE EN PUISSANCE PHYSIQUE

Si l’on excepte la finale, qui est un match à part et qui doit donc être pris pour ce qu’il est, cette équipe de France a donné le sentiment d’une réelle évolution physique positive au fur et à mesure de la compétition. Alors que, lors du premier match face à l’Australie, les Bleus avaient manqué d’impact dans les duels, c’est cette présence athlétique qui leur a permis ensuite de gravir les différentes marches vers le titre suprême. Contre l’Uruguay ou la Belgique, c’était même...

  •  Timothée
  •  17.07.2018, 18:30

TFSC EN MODE COUPE DU MONDE 2018 : FINALE - FRANCE-CROATIE

  • Actualité
  • Sport-Coupe du Monde 2018



La France s’avance favorite de sa finale face à la Croatie. Elle a maitrisé avec beaucoup de talent son quart et sa demi-finale, faisant preuve d’une solidité exemplaire. Les Croates, eux, ont eu besoin des prolongations depuis les huitièmes de finale, passant même deux fois lors de la séance des tirs aux buts. Mais une finale est un match à part où tout peut se passer et où l’irrationnel peut s’inviter à tout moment. C’est un peu ce qu’il s’est passé, même si les Bleus ont su y résister pour devenir CHAMPIONS DU MONDE !!!

Même avec un recul de presque vingt-quatre heures, il n’est vraiment pas facile d’analyser cette victoire de la France et ce qu’elle implique. Et ceci pour plusieurs raisons :

Je ne pense pas avoir tout compris à ce match, d’abord parce que je l’ai regardé avec beaucoup de monde autour de moi et que j’ai eu du mal à me concentrer réellement sur le jeu, et ensuite parce que je crois que c’était une rencontre assez difficile à appréhender, tant elle est partie dans tous les sens. Ce titre de Champion du Monde vient après un mois de compétition et il est compliqué de dissocier ce match en particulier de ceux qui l’ont précédé. Enfin, une victoire en Coupe du Monde, c’est suffisamment exceptionnel pour qu’on ait du mal à raison garder et essayer de donner son avis le plus fidèlement possible sur un match.

C’est pourquoi il me semble plus facile de répondre à différentes questions (il y en aura neuf au total), à la fois sur le match en lui-même, sur la victoire en...

  •  Timothée
  •  16.07.2018, 17:30

TFSC EN MODE COUPE DU MONDE 2018 : DEMIS - ANGLETERRE-CROATIE

  • Actualité
  • Sport-Coupe du Monde 2018



L’Angleterre est de retour en demi-finale après vingt-huit ans d’attente, ce qui semble juste énorme pour le pays qui a inventé ce sport. Pour la Croatie, c’est également une réapparition à ce niveau de la compétition, vingt ans après cette mythique demi-finale perdue face à la France. Entre deux équipes qui ont plutôt bien géré leur premier tour mais semblent un peu plus en difficulté lors des matchs à élimination directe, le résultat paraît relativement indécis.

Le match :

Ça commence fort puisqu’après cinq minutes de jeu, Luka Modric fait une faute sur Dele Alli à une vingtaine de mètres de la surface, ce qui donne l’occasion à Kieran Trippier de montrer l’étendue de son talent sur coup franc direct. Car même si Subasic ne semble pas très réactif sur le coup, la frappe du jeune latéral de Tottenham est splendide. Les Anglais prennent donc la main sur le match et ce n’est pas la première mi-temps des Croates qui peut les inquièter. Visiblement fatigués, les joueurs des Balkans ne parviennent pas à mettre leur jeu en place, notamment parce que Rakitic et surtout Modric, leurs deux rampes de lancement, sont bien mis sous l’éteignoir par le milieu anglais. Les Three Lions auraient même dû rentrer à la mi-temps avec plus d‘un but d’avance tant ils dominent dans tous les secteurs du jeu, mais sans complètement pousser afin de tout faire pour marquer une deuxième but qui les mettrait à l’abri. Le début de deuxième mi-temps recommence sur un rythme identique, avec une Angleterre qui semble contrôler sans proposer...

  •  Timothée
  •  12.07.2018, 12:00