Toggle navigation
TimFaitSonCinema

CHANSON DE LA SEMAINE #12 : DU 30 NOVEMBRE AU 7 DÉCEMBRE 2011

  • Actualité
  • Musique-La chanson de la semaine

Summer is Here de General Elektriks (Parker Street, 2011)



General Elektriks est de retour ! Et en très grande forme !! Après un deuxième album assez incroyable, Good City for Dreamers, sorti en 2009, le « projet musical » le plus barré de tout l’hexagone revient avec un album dans la même veine. De nombreux styles différents se mélangent avec une prédominance de sons électroniques en tout genre.

Leur premier single tiré du CD, Summer is Here est complètement dans cet esprit et si la chanson met à mon goût un peu de temps pour démarrer, arrivé au refrain, tout s’emballe et on retrouve le vrai son de General Elektriks avec une rythmique impeccable et des contre-chants instrumentaux géniaux. Bref, c’est que du bon son !!

Retrouvez le clip de cette chanson ici.

Bonne écoute !!!

  •  Timothée
  •  30.11.2011, 17:31

DÉSOLATIONS DE DAVID VANN

  • Actualité
  • Lecture

Au plein cœur de l’Alaska, Irène vit avec Gary. Ils viennent de prendre leur retraite. Gary a pour projet de construire une cabane sur une île isolée de tout, Caribou Island, afin qu’ils puissent y vivre tous les deux. Mais au fur et à mesure que la construction avance, l’hiver se rapproche, les relations du couple se détériorent et Irène est prise de terribles migraines. Leurs enfants sont témoins de cette progressive descente aux enfers.

Deux ans après un premier roman qu’il avait mis plus de dix ans à écrire, le remarquable Sukkwan Island, David Vann revient cette fois-ci très vite avec Désolations. Si l’on peut voir des ressemblances assez nombreuses avec son roman précédent, celui-ci paraît à la fois plus ambitieux dans la forme mais peut-être moins dans le fond. Cette histoire se passe dans le même genre de paysage que son livre précédent. L’Alaska, avec sa nature omniprésente, son climat difficile et ses hommes au tempérament ombrageux, devient presque un personnage à part entière de toute l’histoire tant il semble avoir une influence directe sur les personnages et notamment leur psychologie.

Parce que c’est bien d’un livre sur les comportements humains dont il s’agit ici. Les relations au sein de différents couples, et notamment ce couple de retraités, mais aussi celles qui peuvent exister avec les enfants sont disséquées. Ce n’est pas la vision la plus optimiste de l’amour, c’est le moins que l’on puisse dire tant toutes les histoires deviennent de plus en plus sombres. Alors que la première moitié du livre présente un nombre plutôt important de personnages et de situations (contrairement donc, à Sukkwan Island), peu à peu, l’auteur resserre...

  •  Timothée
  •  28.11.2011, 17:12

CHANSON DE LA SEMAINE #11 : DU 22 AU 29 NOVEMBRE 2011

  • Actualité
  • Musique-La chanson de la semaine

Satellite de The Kills (Blood Pressures, 2011)

Encore un train de retard pour cette chanson puisque ça fait pas mal de temps que j’entends parler de ce groupe et notamment de son dernier album. Un ami (il se reconnaîtra sans doute) m’a obligé à l’écouter et j’avoue qu’il a plutôt bien fait. En effet, celui-ci, composé de onze chansons est plutôt dense et réussi.

Leur premier single, Satellite, est le meilleur exemple de ce que peut être leur album. Le son est juste incroyable, avec une vraie puissance au niveau de la basse. La double voix (masculine et féminine) renforce cette impression de profondeur. Et quel refrain ! Il reste dans la tête et on est déçu à chaque fois qu’il ne continue pas un peu plus longtemps…

Ecoutez aussi le premier morceau du CD, Future Starts Slow ou le sixième, DNA. Ce sont de vraies réussites. De toute façon, tout l’album est bon et mérite une oreille attentive. Et quand on sait qu'ils ne sont que deux sur scène, ça fait presque un peu peur...

Retrouvez la chanson ici dans une version un petit peu raccourcie.

Bonne écoute !!!

  •  Timothée
  •  22.11.2011, 18:42

AU SUD DE LA FRONTIÈRE, À L’OUEST DU SOLEIL DE HARUKI MURAKAMI

  • Actualité
  • Lecture


Hajime, né la « première semaine du premier mois de la première année de la seconde moitié du Vingtième siècle », découvre les premiers sentiments amoureux enfant avec Shimamoto-San, jeune fille unique comme lui. Bien que séparé d’elle pendant trente ans et ayant construit une honnête vie tant par rapport à son travail que sa famille, il n’a jamais cessé de penser à ce premier amour. Quand Shimamoto-San fera de nouveau irruption dans sa vie, ce sont toutes ses certitudes qui vont s’effondrer...

Ce livre est le parfait complément du magique La ballade de l’impossible. En effet, ce sont les deux livres de cet auteur qui semblent le plus inspirés de sa propre vie mais aussi les deux qui traitent de l’amour entre un personnage masculin toujours un peu perdu et une figure féminine à la fois présente et mystérieuse. Murakami a un vrai don, celui de faire d’histoires finalement très simples de véritables aventures amoureuses.

Ce livre est magnifique car on accompagne complètement les deux personnages principaux dans leur relation tout en restant toujours du côté d’Hajime. En effet, Shimamoto-San ne se dévoilera jamais et, en tant que lecteur, on ressent le désarroi du personnage principal qui est démuni face à tous ces mystères. Murakami a un talent fascinant pour exprimer les sentiments de son personnage principal et les faire passer au lecteur. La fin est tout simplement sublime, laissant Hajime et le lecteur dans une sorte de flou sentimental.

«Il n’y avait aucune demi-mesure. Pas d’intermédiaire, pas de juste milieu, aucune place pour les compromis. Au sud de la frontière, il existait des « peut-être ». mais pas à l’ouest du soleil. »

Livre...

  •  Timothée
  •  19.11.2011, 12:18

CHANSONS DE LA SEMAINE #10 : DU 14 AU 21 NOVEMBRE 2011

  • Actualité
  • Musique-La chanson de la semaine

Fly de Ludovico Einaudi (Divenire, 2006) et November de Max Richter (Memoryhouse, 2002)


Une fois n’est pas coutume, il y aura deux chansons de la semaine et en plus, ce ne sont même pas des chansons mais plutôt des morceaux car il n’y a pas de paroles. Ce sont en fait les deux musiques que l’on retrouve dans la bande-annonce du nouveau Clint Eastwood (J. Hoover, en salle le 11 janvier). Ces deux morceaux sont en fait des vraies pièces de musique contemporaine d’inspiration classique. Cela montre en tout cas que les compositeurs actuels ne font pas tous des morceaux conceptuels !

Le premier morceau s’intitule Fly et est en train de devenir connu puisqu’il fait partie de la bande originale du phénomène Intouchables. C'en est même la musique d'ouverture. C’est une composition presque exclusivement au piano, assez entêtante. Le reste de l’album est du même tonneau. Alors, ça ne s’écoute pas forcément pendant des heures mais c’est agréable quand on lit ou qu’on veut se reposer.

Le deuxième morceau est lui basé sur une partie de violon qui se répète et qui est accompagnée par un orchestre, de façon plus ou moins intense. Là encore, ce n’est pas forcément révolutionnaire mais ça a le mérite de rester dans le tête un sacré bout de temps. Et c’est toujours agréable…

Retrouvez le premier morceau (Fly) ici et le deuxième (November)...

  •  Timothée
  •  14.11.2011, 18:31

CHANSON DE LA SEMAINE #9 : DU 6 NOVEMBRE AU 13 NOVEMBRE 2011

  • Actualité
  • Musique-La chanson de la semaine

Avance sans moi de Debout sur le Zinc (La fuite en avant, 2011)




Ca y’est, le dernier album de Debout sur le Zinc est sorti. Alors que celui-ci n’est pas aussi extraordinaire que les précédents (Les Promesses ou De Charybde en Scylla, à écouter absolument !), il y a tout de même quelques pépites dont ce titre, tout à fait dans la plus pure tradition du groupe. Les voix d’accordéon et d’instruments à vent se mêlent parfaitement à la base rythmique qui est, dans cette chanson, assez incroyable. Le refrain est vraiment génial. Bref, que du bon…

Je vais normalement les voir en concert à Lyon dans un mois tout pile. Il paraît qu’ils envoient sur scène. Attendons, mais je ne me fais pas trop de soucis. Ils ont presque assez de chansons de qualité pour faire durer un concert toute la nuit.

Retrouvez la chanson ici

Bonne écoute !!!


  •  Timothée
  •  07.11.2011, 19:36

UN PAYS À L’AUBE DE DENNIS LEHANE

  • Actualité
  • Lecture

Alors que la Première Guerre Mondiale est en train de s’achever en Europe, la ville de Boston connaît une effervescence nouvelle, apportée par la montée des tensions entre différentes franges de la population. Dans ce contexte instable, on suit le destin d’un grand nombre de personnages et notamment Danny Coughlin, jeune capitaine de Police, qui a pour mission d’infiltrer les milieux subversifs ou celui de Luther, jeune noir qui se retrouve en fuite à Boston. Les années 1918 et 1919 vont apporter de grands changements pour Boston mais aussi pour tous les personnages…

Ca y est, je suis arrivé pour la deuxième fois à bout de ce roman fleuve de Dennis Lehane, l’avant dernier de sa bibliographie et sans doute l’un des plus intéressants. C’est le livre qui ressemble le moins à tout le reste de son œuvre : si Boston est comme toujours le cadre du récit, l’époque est très différente puisqu’on revient presqu’un siècle en arrière. Ainsi, Un pays à l’aube est un véritable roman historique, fruit d’un titanesque travail de documentation (plus de cinq ans ont été nécessaires à l’auteur), mais c’est aussi sans doute le plus « actuel ». C’est en effet une vraie réflexion sur l’histoire de la violence aux Etats-Unis et sur les différents problèmes sociétaux qui peuvent exister. Au premier abord, Un pays à l’aube peut faire peur : 851 pages en édition de poche, ça se pose quand même-là. Mais il faut se laisser emporter et là, tout devient limpide au fur et à mesure de la lecture : nous tenons bien là un IMMENSE ROMAN.

Je ne me souviens pas avoir été autant touché par la puissance de ce livre à la première lecture. Il m’avait plu, bien sûr, mais je n’avais pas éprouvé la sensation qui vient de m’étreindre lorsque j’ai lu la...

  •  Timothée
  •  05.11.2011, 09:57

UN MOIS DE SPORT #3 : OCTOBRE 2011

  • Actualité
  • Sport-Un mois de sport

A RETENIR

Ce mois d’octobre a été marqué par la fin (ou le véritable début, c’est selon…) de la Coupe du Monde de Rugby. Trois week-ends riches en émotions, mais pas forcément en essais… La France a échoué d’un souffle en finale face aux immenses favoris néo-zélandais mais ils n’ont vraiment pas à rougir de cette défaite. Si vous voulez plus d’infos sur cette Coupe du Monde, retrouvez mon bilan ainsi que mon équipe type.
Le reste du mois n'aura pas forcément été folichon au niveau sportif. Ah si, peut-être tout de même l'arrivée de Tony Parker dans le championnat de France de basket. J'étais à son premier match avec l'ASVEL et il est vrai qu'il a montré qu'il était clairement au-dessus du lot quand il décidait de s'y mettre.

LE TOP : NBA 2K12

Une fois n’est pas coutume, c’est de sport virtuel dont il va s’agir puisque début octobre est sorti NBA 2K12, un jeu vidéo de basket. En cette période un peu trouble pour ce sport puisque la NBA n’a toujours pas repris (et visiblement, ce n’est pas encore gagné pour que cela arrive rapidement), le fan de basket a besoin de voir du basket. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce jeu procure un vrai plaisir à n’importe quel amateur. Il est considéré par pas mal de gens comme la meilleure simulation de sports...

  •  Timothée
  •  02.11.2011, 18:33

POURQUOI JE N’IRAI PAS VOIR #3 : TWILIGHT 4

  • Actualité
  • Cinéma-Pourquoi je n'irai pas voir...

de Bill Condon (sortie le 16 Novembre 2011)


Dans un mois de novembre bien chargé en sortie de films plutôt attendus (voir billet), il y a un bon nombre de films à côté desquels je passerai à côté par manque de temps. Mais, il y a aussi certains films que je ne serais pas allé voir de toute façon. Il y a ce mois-ci un vrai match entre trois films, assez différents, mais qui, chacun à leur façon, ne me donnent pas du tout envie. Il y a déjà l’inénarrable Twilight – Chapitre 4 : Révélation – Partie 1, le Forces spéciales de Stephane Rybojad et On ne choisit pas sa famille de Christian Clavier.

Même si les deux autres films méritaient aussi sans doute un accessit, l’heureux élu est finalement Twilight – Chapitre 4 : Révélation – Partie 1. Et ceci pour plusieurs raisons.


1. Le titre du film est beaucoup trop long et on s’y perd complètement. Il y a des chapitres, des parties,… C’est un peu comme les derniers Harry Potter, on ne sait plus très bien où on en est. Cela montre en tout cas qu’au niveau marketing, les producteurs ont tout fait pour rentabiliser leur poule aux œufs d’or. En divisant en deux un dernier film, c’est deux fois plus d’argent qui rentre dans les caisses. Et en plus, ils nous font le coup de la 3D… Je ne vais pas me répéter sur la 3D post-tournage, mais cela risque de devenir assez vite un problème si tous les films utilisent cette technique…


2. Je n’ai jamais lu les livres et je n’ai pas vu ni le premier, ni le deuxième, ni même le troisième épisode au cinéma....

  •  Timothée
  •  01.11.2011, 08:47

CHANSON DE LA SEMAINE #8 : DU 1 AU 8 NOVEMBRE 2011

  • Actualité
  • Musique-La chanson de la semaine

The Damage is Done de Fredrika Stahl (Tributaries, 2008)


Là encore, une chanson qui n’est pas de l’année mais d'une chanteuse que j’ai découvert en 2011 : Fredrika Stahl. C’est une jeune suédoise qui a déjà sorti trois albums et qui est surtout connue en France pour avoir fait la musique de la Pub pour la Nissan Juke (reprise magnifique de Twinke Twinkle Little Star qui est d’ailleurs mutilée dans les dernières versions de la pub…).

Cette chanson en particulier est vraiment magnifique avec des arrangements musicaux de grande qualité. Elle fait partie de son deuxième album (Tributaries)qui est un peu plus jazzy que le dernier qu’elle vient de sortir en 2011. Fredrika Stahl est vraiment passé de quelque chose de très jazz dans ses premiers temps à une musique plus pop et « calibrée » mais vraiment agréable.

Si vous aimez, écoutez aussi d’autres titres comme Fast moving train, Irreplaceable ou Altered Lens,...

Retrouvez la chanson ici

Bonne écoute !!!

  •  Timothée
  •  01.11.2011, 08:16